Seit einiger Zeit kommen Dolmetscher immer mehr im Gespräch bei dem Medien. Sei es der Gebärdedolmetscher (*) in Süd Afrika, die Dolmetscherin des Papst oder von Tsipras in Österreich...
hier ist ein Zeichentrickfilm der etwas Einsicht in diese Frage bringen soll...
bis bald
Elef aus Paris

Als Marktführer im Bereich Kondensation ist DE DIETRICH seit über 10 Jahren der Technik Confort Durable® mit innovativen Heizsystemen zur Energieeinsparung und Schonung der Umwelt verpflichtet. Weiters bietet DE DIETRICH Multi-Energie-Systeme an, die Kondensation, Erdgas, Festbrennstoffe, Solar- und Wärmepumpen zu einer maßgeschneiderten Lösung verbinden.

 

STUDEX ist in den Bereichen Piercings und Schmuck aktiv. Bei Verkaufsveranstaltungen, der Verwaltung seines Vertriebsnetzes und der Kommunikation mit Wiederverkäufern leisten STUDEX, Spezialist auf dem Gebiet von Piercings und Schmuck,

GS1 est un organisme mondial actif dans le domaine de la normalisation des méthodes de codage utilisées dans la chaîne logistique.

L'objectif de GS1 est d'établir des standards et des solutions permettant l'échange de biens de consommation sur la planète, visant ainsi toute la chaîne de distribution du producteur au consommateur.

Pour échanger sans entraves, GS1, spécialiste de l'informatique, coopère fréquemment avec des experts de l'interprétariat et de la traduction concernant ses conférences, congrès, tournées en Europe, dossiers de presse, contrats.

Si la personne ne comprend pas la langue française, elle a droit, dans une langue qu'elle comprend et jusqu'au terme de la procédure, à l'assistance d'un interprète, y compris pour les entretiens avec son avocat ayant un lien direct avec tout interrogatoire ou toute audience, et, sauf renonciation expresse et éclairée de sa part, à la traduction des pièces essentielles à l'exercice de sa défense et à la garantie du caractère équitable du procès qui doivent, à ce titre, lui être remises ou notifiées en application du présent code. » 2014.

Loi du 5 août 2013 (Transposition de la directive 2010/64/UE du Parlement européen sur le droit d'avoir un traducteur / interpète lors d'un interrogatoire ou une audience)

 

Le droit à l'information en cas d'arrestation constitue à présent une obligation légale dans toute l'Union européenne

«Vous avez droit à ... une déclaration de droits». Une nouvelle législation visant à garantir le droit des prévenus à être informés dans le cadre de procédures pénales à travers toute l'Union européenne a été publiée au Journal officiel – le corpus législatif de l'UE. La «Directive relative au droit à l'information dans le cadre des procédures pénales» proposée par la Commission européenne en juillet 2010 a été votée par le Parlement européen le 13 décembre 2011 (voir IP/11/1534) et adoptée par les ministres de la justice de l'Union le 27 avril 2012 (voir IP/12/430). Cette législation garantit que quiconque est arrêté ou fait l'objet d'un mandat d'arrêt européen dans tout État membre reçoit une déclaration de droits énonçant ses droits fondamentaux dans les procédures pénales. Les États membres disposent à présent de deux ans pour transposer les nouvelles règles dans leur législation nationale. À l'heure actuelle, le droit à une déclaration de droits n'est assuré que dans environ un tiers des États membres1.

«Un nouveau pilier central d'un véritable espace européen de justice est désormais en place. La nouvelle législation sur le droit à l'information contribuera à garantir à chacun un procès équitable dans l'Union européenne. Toute personne soupçonnée d'un délit ou poursuivie à ce titre sera ainsi assurée d'être clairement et rapidement informée de ses droits», a déclaré Mme Viviane Reding, commissaire européenne chargée de la Justice. «Cela s'avérera particulièrement utile pour les millions de vacanciers et autres voyageurs parcourant l'UE susceptibles de faire l'objet d'une procédure pénale: ils disposent à présent formellement du droit d'être informés de leurs droits dans une langue qu'ils comprennent. La déclaration contribuera à éviter les erreurs judiciaires. Je compte à présent sur les États membres pour transposer sans délai ces dispositions européennes dans leur droit national, bien avant l'expiration du délai de transposition, de sorte qu'elles deviennent une réalité tangible pour nos 500 millions de citoyens.»

Aller au haut